BLOCK 39, BEOGRAD

Centre for Promotion of Science of the Republic of Serbia

D-503 avec N. Ryan

 

PARAMÈTRES

Le bloc 39 est un des nombreux blocs qui constituent la ville nouvelle Belgrade. Elle a été construite dans les années 1950, ce qui marqua les fondations de l’état moderne de Yougoslavie.
Géographiquement cette nouvelle ville (à l’ouest) fait face à la ville historique de Belgrade (à l’est), toutes deux sont séparées par la rivière Save.
C’est un plan orthogonal en damier qui fait grand emploi de la symétrie, constitué de blocs (±70) de 350×350 mètres de côté bordé d’un important réseau routier de 60 mètres de large.

Maquette et dessins du projet. Photos de la construction du nouveau quartier de Novi Beograd.

 

PROBLÉMATIQUES

Une part importante est donnée à la voiture.
Échelle de temps Espace liée à la vitesse (voiture contre piéton)
Surdimensionnement des voies de circulation.
Qui rend l’appréhension de l’échelle des blocs difficile.
Le piéton est perdu dans ce territoire. D’ailleurs peu de piétons visibles. Ils cheminent en bus.
Un bâtiment recevra du public : une échelle piétonne/humaine à trouver.
Cheminement piéton coupé par les voies de circulation.
Coupure en morceaux de la ville, des îlots, des blocs et du bâti. Peu de fluidité possible hormis celle des voitures.
Une ville découpée.
Des blocs qui se ressemblent. Monotonie. Retrouver un paysage.
Un corps qui se donne à voir, mais sans organes. Des parties à trouver/à créer

ortho 39 - expanded coverage

 

HABITABILITÉ

Des dimensionnements difficiles à appréhender. Comment trouver une échelle « habitable » ? Comment investir le lieu ?
Trame
Partir de la trame qui partitionne la ville en blocs.
Et trouver en fractalisant cette trame une autre trame qui serait à l’échelle d’une habitabilité, à l’échelle du corps, à l’échelle du lieu.
Le bloc 39 est donc décomposé dans une trame de 20×20, puis 10×10 et enfin 5×5.

BLOCK 39 NETWORK COMPUTATION

Computation des Réseaux

Inter-Computations

 

MATRICE

Une matrice. Le projet vient mettre ces différentes trames en relation. C’est un tissage.
Cela permet de mettre en relation les différentes échelles présentes sur le lieu : le bloc/le projet/les parties du projet. Il permet aussi de mettre en relation les différentes fonctions présentes sur le bloc, qui sont intrinsèques aux échelles.

BLOCK 39 NETWORK TOPOLOGY Topologie des Réseaux : Anneau / Arbre / Bus / Etoile / Réseau entièrement connecté / Réseau de Blocs partiellement connectés.

 

ARCHÉOLOGIE ET TOPOLOGIE

Ne pas faire table rase du passé.
La trame permet alors de retrouver des liens dans le temps et l’espace.
Comment ouvrir le projet/bloc sur la ville et son histoire ? Une accroche spatio/temporelle. Idée de trace.
Caractère non achevé. Un permanent devenir.
Pas de temps arrêté. Retrouver de l’historicité. Une ville avec ses organes/ses parties.
Pas de façades et de plans figés. Des façades et des plans ouverts dans le temps et l’espace.

BLOCK 39 ARCHEOLOGYArchéologie

BLOCK 39 WEAVING

Tissage

BLOCK 39 EVOLUTION

Evolution

 

PAYSAGE

Recréer un paysage. Casser la monotonie de la trame du plan et des masses bâties.
Le pli. La trame se pli, se retourne à la verticale. Puis se brise en toiture.
Le bâtiment devient un élément du paysage — deviens paysage. Un accident visuel sur le territoire.

BLOCK 39 SPREAD

Propagation Horizontale

BLOCK 39 LANDSCAPE

Propagation Verticale

 

PROJET

BLOCK 39 SPONGE OF MENGER

Sponge of Menger

Les fonctions du bâtiment sont clairement visibles et compréhensibles. Les parties qui le constituent sont comme les organes d’un même corps.
L’ensemble du bâtiment s’appuie sur une structure primaire. Dans celle-ci se greffent les éléments du programme qui définissent une structure secondaire. Cette structure consiste en un assemblage acier poteaux/poutres.
Ce principe doit permettre une grande modularité et une totale liberté dans l’évolution possible du bâtiment. On doit pouvoir aisément enlever ou ajouter un élément au « bâtiment-corps » sans pour autant perturber la cohérence de l’ensemble.
C’est un espace tridimensionnel. Évolutif dans toutes les orientations. Le plan, comme les façades ne seront jamais figés et restent perpétuellement ouverts.
C’est un espace qui multiplie les vues sur le bâtiment lui-même, sur le bloc 39 et sur la ville.
Cette organisation fluide doit pouvoir se propager naturellement à l’ensemble du bloc et à ses futures implantations. Et pourquoi pas à tout le système généré par le plan de la ville de Beograd.

BLOCK 39 COUPE 200e BLOCK 39 COUPE SUR BLOCK BLOCK 39 ELEVATION EST BLOCK 39 ELEVATION NORD BLOCK 39 ELEVATION OUEST BLOCK 39 ELEVATION SUD

 

 

BLOCK 39 MASSE 1000e BLOCK 39 PLAN 500e BLOCK 39 VUE ART ACADEMY BLOCK 39 VUE ENTRÉE BLOCK 39 VUE PLANETARIUM

error: Content is protected !!